Les dessous juridiques du marketing d’influence

| décembre 7, 2023

Le marketing d’influence a pris une ampleur considérable ces dernières années, bouleversant les codes traditionnels de la communication et de la publicité. Cependant, comme toute activité commerciale, le marketing d’influence est encadré par des règles juridiques précises. Comprendre ces règles est essentiel pour les influenceurs, les marques et les plateformes qui travaillent avec eux. C’est donc un voyage au coeur de la loi que nous vous proposons, à travers le prisme du marketing d’influence.

Les obligations légales des influenceurs

Les influenceurs ont aujourd’hui une place prépondérante dans le paysage médiatique actuel. Leur influence permet de diffuser du contenu, de promouvoir des produits ou services, de façon parfois plus efficace que les canaux traditionnels.

Cependant, en tant que véritables acteurs du web, les influenceurs se doivent de respecter certaines obligations légales. En France, par exemple, ils sont soumis à la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) qui impose la transparence en matière de publicité. Ils doivent donc clairement indiquer lorsqu’un contenu est sponsorisé, que ce soit via des hashtags tels que #ad, #sponsored ou en le précisant explicitement dans leur publication.

En outre, la loi oblige les influenceurs à donner leur véritable opinion sur les produits ou services qu’ils promeuvent. Il est illégal de présenter un produit de manière trompeuse ou mensongère. Enfin, les influenceurs doivent respecter le droit d’auteur et ne peuvent donc pas utiliser du contenu qui ne leur appartient pas sans autorisation.

La responsabilité des marques en matière de marketing d’influence

Les marques ont un rôle crucial dans le marketing d’influence. Elles sollicitent les influenceurs pour promouvoir leurs produits ou services et sont donc responsables de l’activité de ces derniers.

La loi impose à ces entreprises de s’assurer que les influenceurs avec lesquels elles travaillent respectent bien les obligations légales mentionnées précédemment. En cas de non-respect de ces règles, la marque peut être tenue pour responsable.

Par ailleurs, la promotion d’un produit ou d’un service doit être en adéquation avec la réalité. Il faut donc éviter toute pratique commerciale trompeuse ou agressive. Les marques doivent également respecter la loi sur la protection des données personnelles. En effet, elles ne peuvent pas utiliser les données des abonnés des influenceurs sans leur consentement.

Les plateformes d’influence et leur rôle juridique

Les plateformes de mise en relation entre les marques et les influenceurs, comme gowlessence, ont également des obligations légales. Elles doivent notamment veiller à ce que les contenus publiés respectent les règles en matière de publicité.

Ces plateformes ont également un rôle à jouer en matière de protection des données. Elles doivent informer les utilisateurs de l’utilisation qui est faite de leurs données et obtenir leur consentement. De plus, elles doivent mettre en place des mesures de sécurité pour protéger ces données.

Les sanctions en cas de non-respect des règles

Le non-respect des règles encadrant le marketing d’influence peut entraîner des sanctions sévères, aussi bien pour les influenceurs que pour les marques ou les plateformes.

Les sanctions peuvent aller de l’amende à la peine de prison en cas de pratique commerciale trompeuse ou de violation du droit d’auteur. La réputation de l’influenceur ou de la marque peut également être sérieusement écornée, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses dans un monde où l’image est primordiale.

Les évolutions légales à venir

Le marketing d’influence est une activité en constante évolution. Avec l’essor des réseaux sociaux et l’augmentation du nombre d’influenceurs, il est essentiel que la loi s’adapte pour encadrer au mieux cette activité.

Des évolutions sont donc à prévoir dans les années à venir pour renforcer la protection des consommateurs et garantir une concurrence loyale entre les entreprises. Il est donc crucial pour les acteurs du marketing d’influence de rester informés des évolutions légales pour rester dans la légalité et maintenir la confiance de leur public.

Les nouvelles directives pour une influence responsable

Face à l’explosion du marketing d’influence sur les réseaux sociaux, le législateur est appelé à intervenir pour encadrer cette activité d’influence commerciale. Un projet de loi a été déposé à l’Assemblée nationale visant à instaurer de nouvelles règles pour une influence responsable.

Selon la proposition de loi, tout créateur de contenu qui fait la promotion de produits ou services sur les médias sociaux devra obtenir un "certificat d’influence". Ce document sera délivré par un organisme de régulation et garantira que l’influenceur respecte les lignes directrices en matière de placement de produit.

Parmi les nouvelles obligations, les influenceurs devront indiquer clairement la nature commerciale de leurs publications et veiller à ne pas induire leurs abonnés en erreur. Ainsi, ils devront mentionner explicitement sur leurs posts si les produits services présentés ont été offerts gratuitement ou s’ils ont reçu une rémunération pour cette promotion.

De plus, la promotion de certains produits comme les jeux d’argent sera davantage encadrée. Les influenceurs ne pourront pas faire la promotion de ces produits sans avoir préalablement obtenu une autorisation spécifique.

Ces nouvelles règles visent à renforcer la protection des consommateurs et à garantir une concurrence loyale entre les marques. Elles sont le reflet d’une prise de conscience de la part des législateurs de l’importance et de l’influence croissantes du marketing d’influence.

Les obligations des plateformes en ligne

Outre les marques et les influenceurs, les plateformes en ligne comme gowling wlg ont également un rôle crucial à jouer dans l’encadrement du marketing d’influence. Elles sont en effet le lieu privilégié où se déroulent les activités d’influence et ont donc des obligations spécifiques.

Premièrement, elles doivent veiller à ce que les influenceurs qui utilisent leur plateforme respectent les règles en matière de marketing d’influence. Elles doivent notamment s’assurer que les publications sponsorisées sont clairement identifiées comme telles et que les produits services promus respectent les règles en matière de publicité.

De plus, les plateformes en ligne doivent également respecter la loi sur la protection des données. Elles ne peuvent pas utiliser les données personnelles des utilisateurs sans leur consentement et doivent mettre en place des mesures de sécurité pour protéger ces données.

En somme, les plateformes en ligne ont un rôle prépondérant dans l’encadrement du marketing d’influence et doivent veiller au respect de la loi.

Conclusion

Le marketing d’influence a révolutionné le paysage publicitaire en proposant une nouvelle manière de faire de la promotion. Cependant, comme toute activité commerciale, il doit être encadré par la loi pour garantir la protection des consommateurs et une concurrence loyale. Les marques, les influenceurs et les plateformes en ligne ont chacun un rôle à jouer et des obligations à respecter.

Avec l’essor des réseaux sociaux et l’augmentation du nombre d’influenceurs, il est crucial que la loi évolue pour encadrer au mieux cette activité. Les nouvelles directives pour une influence responsable et les obligations des plateformes en ligne sont un pas dans cette direction.

Pour les acteurs du marketing d’influence, rester informé des évolutions légales est donc primordial pour rester dans la légalité et maintenir la confiance de leur public. L’avenir du marketing d’influence est à la croisée des chemins entre innovation, éthique et respect de la loi.